[Virtual Cinema] [Final Chapter] [Design] [Costume] [An End]


L'HABILLAGE DU MONDE REEL ET DE LA MATRICE :

La chef costumière Kym Barrett dessina, littéralement, des milliers de costumes pour MATRIX RELOADED et MATRIX REVOLUTIONS, adaptant leur style à l'évolution des personnages, tout en assurant la continuité esthétique de la trilogie. "Neo et Trinity ont accompli un long voyage depuis le premier film et continuent d'évoluer au fil de l'histoire," remarque-t-elle. "Neo ne s'inquiète plus de savoir s'il est ou non l'Élu, Trinity est certaine de son amour pour Neo et sait pouvoir compter sur lui. C'est cette foi nouvelle que traduisent leurs tenues."

Les vêtements de Morpheus reflètent son rôle de plus en plus éminent dans la rébellion contre les Machines : "Dans le monde réel, les gens s'habillent de façon plus relâchée que dans la Matrice, mais Morpheus reste, en toutes circonstances, un modèle de distinction," lâche Kym Barrett. "Persuadé que Neo est l'Élu et qu'il mettra fin à la guerre, il exprime cette confiance par son port altier, que ce soit dans l'aéroglisseur, à Zion ou dans la Matrice."

"Kym est géniale," confirme Laurence Fishburne. "Le moindre petit détail témoigne de sa créativité. Voyez les souliers si cool qu'elle donne à Morpheus ! Ils font à eux seuls le personnage."
Tous les souliers des protagonistes, dont les boots pourpres, imitation croco, de Morpheus, furent en effet dessinés par Kym Barrett et exécutés à la main par Andre n°1. Plusieurs paires furent fabriquées pour chaque personnage, destinées à l'usage des comédiens et de leurs doublures.

Comme sur MATRIX, Kym Barrett créa de multiples versions des tenues, adaptées aux besoins des scènes, certaines en matières extensibles pour les combats et les séquences d'action, d'autres spécifiquement adaptées aux voltiges. Hugo Weaving et les diverses répliques de l'Agent Smith nécessitèrent des centaines de vêtements.
Pour le terrible affrontement du "Super Burly Brawl" entre Smith et Neo, Weaving, Reeves et plusieurs doublures de Smith tournèrent près de deux mois sous une pluie diluvienne. "Notre service a dû mettre au point un système élaboré pour que l'ensemble des parties prenantes à la scène se sentent au chaud, et au sec, dans leurs vêtements," explique Barrett. "On avait prévu que les comédiens seraient épuisés en tournant dans ces conditions douze heures par jour, pendant deux mois. Il a donc fallu que mon équipe se plie en quatre pour s'assurer que les costumes trempés de chacun soit aussi confortables que possible. On travaillait en rotation, ce qui nous a permis d'avoir du personnel qui travaillait quasiment vingt-quatre heures sur vingt-quatre pour s'assurer que chacun disposerait de vêtements secs le lendemain matin."

Sous la direction de Judy Cory, le Département Coiffure de MATRIX créa 182 "perruques Hugo" à l'usage des doublures de Smith qui pouvaient ainsi en changer lorsqu'elles étaient trempées. "Toutes mes doublures étaient là avec leurs cheveux impeccablement mis malgré la pluie. Mais moi, même avec des quantités industrielles de laque, j'avais les cheveux dans le visage. Je me suis donc résolu à porter moi aussi une perruque !," raconte Weaving.

Cette expérience de "démultiplication" inspira à Weaving quelques réflexions amusées sur sa propre personne : "Eh bien, je me rends compte maintenant à quel point je me suis dégarni," reconnaît-il. "En règle générale, quand je me regarde dans la glace, je me dis que ça peut aller. Mais quand je regardais tous mes doubles sur les côtés, quelle angoisse !"

Mais le principal défi pour Barrett et son équipe fut d'habiller les citoyens de Zion, notamment pour la séquence délicate du Siège. "C'était un travail d'une envergure inouïe," avoue Barrett. "Nous devions habiller des centaines d'acteurs, de cascadeurs et de figurants et tous leurs vêtements devaient avoir l'air usagés, à la fois simple et raffinés, comme Zion."
Un détail compliquait encore cette délicate entreprise : l'impossibilité d'acheter en boutique ou d'utiliser des matériaux synthétiques. "Zion se situe près du centre de la Terre. Sa survie est assurée en grande partie par des machines à vapeur qui dégagent une humidité et une chaleur intenses," explique Barrett. "Cette atmosphère est idéale pour cultiver chanvre et fibres naturelles… Nous avons donc orienté nos recherches du côté de la Chine ancienne et de la Mongolie et avons étudié quantité de momies habillées de robes magnifiques tissées dans ces fibres naturelles qui précédèrent l'introduction de la soie. Nous avons trouvé là des formes et des textures superbes, d'une grande simplicité, dont nous avons cherché à nous inspirer pour Zion."

 

 


[Virtual Cinema] [Final Chapter] [Design] [Costume] [An End]


 Classement III-12
THE MATRIX REVOLUTIONS